Pas encore inscrit ? | Passe oublié

LATACUNGA, la lagune de Quilotoa et le volcan Cotopaxi !

20/07/2012 | latacunga | 0 commentaire |

LATACUNGA, la lagune de Quilotoa et le volcan Cotopaxi !

A peine quelques heures suffisent à passer de Quito à Latacunga. Le pays est vraiment petit, tout est donc à la porte d’à côté en comparaison au Pérou ! Nous sommes samedi et notre Gaby décide de se joindre à nous et de profiter un peu de son temps libre avec des personnes aussi « chevere » que nous ;) (=cool) Nous arrivons en fin de journée, comme d’hab, et malheureusement il fait déjà nuit. On se trouve rapido un petit hôtel et partons chercher des infos pour l’ascension du volcan Cotopaxi. Nous sommes bien en altitude et il fait bien froid le soir ! Ça nous change vraiment du climat de la côte. Bref, on a pas le choix que de faire avec ! Pour le lendemain, Gaby prévoit de nous faire découvrir le Lagon Quilotoa. C’est en fait de l’eau du cratère d’un volcan. Matinales que nous sommes, nous quittons l’hôtel vers 6h45. Dans le bus, pas manqué…nous faisons un petit roupillon, histoire d’être en forme pour le lagon ! En chemin, le bus s’arrête. Ah ouai, il y a des travaux sur la route et apparemment….bah, faut patienter ! Notre patience ne durera que 10 bonnes minutes. Vue ce qu’est en train de faire le tractopelle, on n’est pas prêt de repartir ! Le village où nous allons n’est plus vraiment loin. Hop hop hop, on descend du bus et nous revoilà en mode « marche ». Ça ne dure pas, car de l’autre côté des travaux, des voitures en profitent pour faire leur petit business et nous propose de nous emmener jusqu’au lagon pour quelques dollars. Nous grimpons tous dans le pick-up et c’est reparti ! Ah ouais, ce n’est finalement pas si proche que ça le village ! Arrivés à l’entrée du parc national, mauvaise surprise. La communauté souhaite que l’on paie notre entrée alors que la nouvelle loi, passée en janvier dernier, laisse libre accès tous les visiteurs aux parcs nationaux du pays. Ni une, ni deux, Gaby se révolte ! On découvre une Gaby qui ne se laisse absolument pas faire. Juste pour les aider et couper court la discussion, on leur laisse une pièce. Non mais dit donc, c’est que les équatoriennes ont du tempérament…effectivement, on avait déjà pu le constater avant pendant le voyage. A peine quelques mètres réalisés que nous sommes déjà en haut du cratère ! Et quelle vue !!! Wouhhaaaa….magnifique ! « Que lindo ! Que hermoso ! » comme dirait la population équatorienne. Après quelques clichés et s’être habillés un peu plus chaudement pour contrer le vent, nous voici donc fin prêts à descendre dans le cratère. Le chemin, bien qu’il soit fait par l’homme, est un peu galère. C’est en fait des cailloux et beaucoup beaucoup de poussière. On ne compte plus toutes les fois où on a failli avoir le cul par terre ! Rémy ne manque pas d’annoncer « la première qui tombe, paie sa cerveza ! » lol On fait encore plus attention du coup. En bas, il fait bien moins froid mais le vent est quand même bien là ! Photos, photos, petite pause gâteau apéro et il est temps de remonter. Aie aie aie, une montée bien difficile. On met un peu moins d’une heure pour y arriver J Bien content quand même d’être arrivés en haut. Bien sûr, des chevaux sont à dispo pour éviter de se fatiguer de trop. Et là, la blague, on croise des touristes, grosses chaussures de rando aux pieds, le cul assis sur les chevaux…ah les faux randonneurs ! Bref, on ne traine pas, on mange et nous repartons car nous sommes dimanche et Gaby doit reprendre le bus pour Quito. De retour en ville, on récupère les affaires de l’amiga et direction le terminal terrestre. C’est déjà la fin de journée.

 

On achète eau et nourritures pour notre excursion du lendemain…direction le volcan Cotopaxi !!! Justine est stressée ! C’est annoncé…à peu près 6-7h de marche pendant la nuit, avec tout l’équipement nécessaire ! Rendez-vous 10h à l’agence pour récupérer les habits. On est ponctuel mais notre guide nan ! On l’attend tout de même 45 min. Allez, en voiture (une Renault s’il vous plait !), avec notre guide…pour nous 2 ! La sécurité avant tout dans les glaciers J On gare la voiture au parking réservé pour. On enfile un peu de notre équipement de cosmonaute pour la chaleur et aussi nos bottes (genre chaussures de ski). Forcément, ce que l’on ne porte pas en habits, bah…on doit le porter sur notre dos. Nous voilà avec 2 sacs : un de voyage sur le dos et un petit devant. Estimation de la durée pour monter au refuge…1h. Alors que Rémy suit son rythme, Justine se demande encore dans quoi elle s’aventure ! Le guide qui la voit déjà en galère, la décharge d’un sac, histoire que ce soit un peu plus facile. Finalement, un peu moins d’1h mais quand même bien bien difficile et poussiéreux ! Il faut vraiment le vouloir pour partir à l’ascension de ce Cotopaxi ! Il est à peu près 14h30, notre guide fait aussi office de cuisto…petite soupelette, pop con, thé. Quelques minutes plus tard, on enfile les fringues que l’on a. Alors…faut quand même vous expliquer en quoi consiste notre équipement de Bibendum. On s’équipe de : pantalon polaire, pantalon de pluie, tee-shirt, pull, grosse polaire, manteau, cagoule/cache nez, écharpe, bonnets, lunettes de ski, sous gants, gants de ski, 2 paires de chaussettes, sur-bottes et bottes de « ski » (et en plus pour Justine, un pantalon thermique et chaussettes de mollet). Et à tout ça, on ajoute….une lampe frontale, un piolet, un bâton de marche, un harnais et des crampons pour la neige. Ohlalaaa….et on marche comment avec tout ça…..des vrais bonhommes Michelin !!! Bien chargés, on part un peu plus haut pour apprendre à utiliser et à monter avec tout cet équipement. A priori, ça n’a pas l’air très sorcier. Nous sommes à 4800m, et on galère déjà à respirer…mon dieu, qu’est-ce que ça va être à plus de 5000m !?! On rentre au refuge, il est à peu près 16h30. Hop, la sieste est vivement conseillée étant donner que l’on ne va pas dormir beaucoup de la nuit. Rémy arrive à dormir comme un bébé alors que Justine n’arrive pas à rencontrer le marchand de sable. 18h…le réveil sonne, il faut aller souper. Il faut déjà réussir à sortir du duvet car il fait extrêmement froid !!! Le repas ne va pas durer longtemps et on ne va pas trainer. Et ouais…prochain réveil à 23h, histoire de décoller à minuit et commercer l’ascension. Le réveil sonne, on a intérêt à être en forme ! On entend le vent qui souffle bien fort. On espère que ce n’est quand même pas dangereux de monter avec cette météo. On descend prendre le p’tit déj et on réenfile tout notre équipement. Depuis notre arrivée, on avait déjà remarqué que notre guide était d’un tempérament bien nerveux. Effectivement, il est un peu sur les nerfs quand Justine se trompe à peine de sens pour les sur-bottes. Bon après avoir enfilé toutes nos nombreuses couches les unes sur les autres….les cosmonautes bibendums sont fin prêts à gravir ce glacier…le volcan Cotopaxi…avec un nouveau record en prévision : les 5800m d’altitude !!! Au départ ce soir, 4 personnes et 3 guides. Allez courage, pffou…pffou…on respire un grand coup et c’est parti pour nous !!! Waooo…ça souffle fort mais avec tout notre attirail, on n’a pas froid du tout ! Il est donc minuit passé, lampe frontale allumée, on ne voit pas la montée qui nous attend…et tant mieux ! Par contre…on a une vue magique sur la ville de Quito toute éclairée. Seule auréole de lumière dans cette nuit noire. Dans l’ordre, le guide, Justine et Rémy…on se suit bien ! Première partie n’est que sable et pierre. On monte en zig zag, mais ça glisse ! Dure d’assurer nos pas dans ce sable qui s’éboule. Ça nous casse déjà bien ! Après un p’tit moment, on change de surface et on met nos premier pas sur la neige. Ça y est, tout n’est plus que décors blanc ! Maintenant, on chausse les crampons et c’est une autre histoire…monter avec ces piques à pieds….c’est peu commun. On se suit toujours…Justine a déjà du mal et ne trouve pas son rythme. Faut dire que l’on ne voit pas la montée mais on sent bien que ça grimpe très très raide !!! Et on passe les 5000m…et plus on monte, plus on galère pour respirer. On se sent comme compresser ! Pause ! On a atteint le glacier alors maintenant changement de programme. Nos harnais vont nous servir à partir de maintenant. On s’encorde tous les 3. Maintenant, on ne fait plus qu’un et va falloir marcher en rythme. Et là…c’est de plus en plus dur ! Marcher en solo, on galère déjà à fond…alors maintenant, faut se suivre à bonne distance. Et oui…faut absolument que la corde soit toujours tendue pour ne pas marcher dessus. Et c’est à Rémy de gérer ça sinon c’est le guide qui gueule ! Donc, il essaie de suivre le rythme de Justine…m’enfin, le problème est là ! Justine ne marche pas avec un rythme. Elle marche rapide, plus doucement, s’arrête…et Rémy ne pense qu’à cette corde. Et suit les pas de Justine. On commence…non non on commence plus là….on galère à fond !!! Nous marchons sur des parois un peu dangereuses où on ne doit pas s’arrêter et là, pour le plus grand malheur de Justine c’est le rythme du guide que l’on suit !! Ahh bah là pas de souci, la corde est tendue de chez tendue entre lui et Justine ! C’est limite dangereux, car Justine n’en peut plus ! Mais une belle récompense arrive…le lever du soleil… Waooo…le bleu se mêle doucement au blanc du glacier, les nuages en dessous de nous prennent forme et on s’aperçoit de plus en plus de la hauteur à laquelle nous sommes, de ceux que nous avons monté et surtout du décor qui nous entoure avec ces gros glaciers, ces grosses parois de glaces remplis d’énormes stalactites !!! C’est magique…un rêve et ça nous remet le sourire aux lèvres !!! Mais faut continuer…on n’est pas encore arrivés ! On reprend la marche, mais le souci c’est qu’il y a plus de pause que de marche L Bah quoi ?! C’est pas facile tout de même. Il est vrai qu’avec le soleil levé il est plus difficile de grimper quand nous voyons les montées interminables qui nous attendent. Oui, on le sait, c’est dans la tête mais après 7h de marche, bah le mental n’est plus très fort. Nous continuons un peu. Le guide annonce qu’il reste une heure si nous « marchons » et au rythme de Justine, bah il faudra bien plus !! Arrivés à 5700m, on n’en peut plus… Oui vous allez dire qu’il ne restait plus qu’une heure et 100m pour arriver au sommet mais, c’est bien plus difficile que ça ! Et en plus, on a déjà mis trop de temps à arriver jusque-là et la brume commence à nous prendre au piège. Et même si nous atteignons le sommet, on n’aura peu de chance de voir le cratère. Finalement, notre chemin à nous, s’arrête à 5700m et…oui oui oui, nous sommes bien fiers de nous !!! Avant notre voyage, nous ne nous imaginions même pas franchir de telle hauteur J Alors bravo à nous !!! Au moment de reprendre le chemin à l’envers, nous croisons un autre guide et un autre gars qui eux, ont réussi à monter au cratère et qui nous confirme qu’on ne voit plus rien là-haut. La descente se fait avec eux. Les tensions redescendent et les positions s’inversent. Rémy est en tête du peloton, suivi de Justine et du guide. Les chaussures frottent et font hyper mal aux tibias. La descente est tout aussi un enfer, mais tout de même moins éprouvante. C’est à ce moment-là que l’on se rend vraiment compte de tout ce que l’on a parcouru pendant la nuit et de l’inclinaison de la pente. On se suit sans vraiment de problème, la corde n’en est plus un. On fait pas mal de pause photos. Au bout d’un moment, on ne souhaite qu’une chose, arriver au refuge et retirer tout cet équipement de fou, mais le chemin est encore long, long…très long. La glace terminée, nous retirons les crampons, et les cordes, c’est déjà une bonne chose… De là, le guide passera devant nous en nous disant « rendez-vous au refuge » OK !! Pour nous, on se refait une petite pause avant la dernière partie du volcan. Ça glisse à fond sur le sable, on a souvent le cul à terre ! La fatigue et l’épuisement n’arrangent pas les choses. Rémy arrive au refuge le premier. Justine y arrive en mode zombi. Le guide vient à son secours et lui enlève son baudrier, son piolet et son bâton de marche…Ah le soulagement !!!!! Elle rejoint Rémy au premier étage afin de faire son sac et se préparer pour le retour. Avant ça, on se fait un dernier petit déj… Rémy a de l’appétit, Justine non. Hop hop hop, ni une, ni deux, nous reprenons le chemin de la voiture. Nous croisons des personnes qui à leur tour montent au refuge… ah bah on ne les envie pas !!!!!!!

De retour à l’hôtel, nous nous posons… ah punaise un lit !! Justine dormira une bonne partie de l’après-midi alors que Rémy s’occupera du blog (ahh ct’un bon quand même !! lol) Fin de journée tranquille, on se décide… Ok demain, nous partons dans une nouvelle ville… Ambato.

 
Note : 5.00 - 1 vote



Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
10/07/2012 | guayaquil | 0 commentaire

GUAYAQUIL, la ville la plus peuplée

Apres tout ce qu'on a entendu sur le passage de cette frontiere, on est pas super rassures. Mais au final, tout se passera parfaitement bien. Et meme mieux, pour plus de securite, on voyagera en premiere classe parmis tous les blancs.Arrives a Guayaquil, il est 5h du mat. On arrive dans un terminal de bus enorme ! Bon faut dire qu'on arrive direct dans une grande ville.... Lire la suite

 
10/07/2012 | La Libertad ecuador | 0 commentaire

LA LIBERTAD

On est parti pour longer toute la cote Equatorienne. Premier stop...Las Salinas, ou plutot La Libertad. Juste a cote et apparement moins cher. On met quand meme un peu de temps a trouver un hoteil dans nos prix. Puis on file a Las Salinas pour profiter de la plage. On arrive sur une plage bordee, de tout son long, d'immeubles qui gache la beaute. Rien d'extraordinaire ! Lendemain, on se ... Lire la suite

 
12/07/2012 | Montañita | 0 commentaire

MONTANITA, village de la fiesta !!!

Montañita, lieu incontournable pour faire la fete en Equateur. Impeccable ! C'est sur notre chemin... continuons sur la cote.On débarque dans ce p'tit village ou ca sent bien le tourisme. On n'y voit uniquement des hotels, des bars, des restos, vendeurs de bracelets brésiliens sur les trottoirs et la plage. Bien que tres touristiques, le lieux a garde tout son charme avec les ... Lire la suite

 
12/07/2012 | Puerto Lopez Ecuador | 0 commentaire

PUERTO LOPEZ et ses baleines

Arrivés sur place, on se rend tres vite compte, que c'est tout de suite plus calme que Montañita. Nous faisons le tour des agences afin de réserver notre tour pour le lendemain. Justine et Rémy, a la rencontre des baleines ! ;) De juin a septembre, les baleines viennent sur la cote de l'Equateur pour la reproduction. Impeccable tout ca !!! Au programme de notre tour, ... Lire la suite

 
12/07/2012 | Santo Domingo Ecuador | 0 commentaire

SANTO DOMINGO et sa communauté

Nous devions faire toute la cote jusque la plage Esméralda... mais bon, la plage ca nous suffit ! Nous décidons de bifurquer un peu avant, et nous voila partis pour la ville de Santo Domingo. Une ville, conseillée par des personnes rencontrées a Guayaquil ! Nous arrivons en fin de journee. Hotel plus que pas cher !! Du 8 $ pour nous deux, mais il n'y a strictement rien ... Lire la suite

 
20/07/2012 | Quito | 0 commentaire

QUITO, la capitale, la mitad del mundo, la fête de la musique et ses environs

Nous arrivons donc vers 22h c'est notre amie Gaby (une couch qu’on avait déjà rencontré à Cusco). Ce soir, elle n'a pas trop de temps à nous consacrer ! Elle doit bosser pour sa boite (elle est productrice pour une grande chaîne tv). Pas de problème pour nous ! On se mange un petit sandwich et au dodo…ça ne va pas nous faire de ... Lire la suite

 
31/07/2012 | Ambato | 0 commentaire

AMBATO

Ambato est une petite ville au sud de Quito, environ 2h de bus pour y arriver. A défaut de pouvoir nous héberger, Julio (contacté via couchsurfing) nous propose d'être notre guide. C'est avec plaisir que nous acceptons. Il vient à notre rencontre au terminal de bus de la ville. Surprise, il est avec un de ses potes. Hop hop hop, on monte dans leur sorte de van ! ... Lire la suite

 
02/08/2012 | Banos, Ecuador | 2 commentaires

BAÑOS

Arrivés en milieu d’aprèm, bah pas le choix que de se chercher un petit hôtel (po de couch ici !). On a plus ou moins de temps, ce qui nous permet d’en cheker plusieurs. Sans faute, on se trouve un hôtel au top ! Allé 8 $ par personne avec le petit déj. Une grande première pour nous. On a droit également à un billard, ... Lire la suite

 
10/08/2012 | Riobamba | 0 commentaire

RIOBAMBA

Pour Riobamba, nous avons checker couchsurfing, histoire d’économiser un peu (bah, ça coute à force les hôtels !) Nous prenons donc contact avec Jersson,  apparemment sans expérience ! Bah, il faut bien commencer une fois ;) Une fois arrivés en ville, on le contacte, impeccable, rendez-vous à l’université, pour ... Lire la suite

 
15/08/2012 | Quito | 0 commentaire

MARIAGE RICARDO & NATASHA

De retour à Quito, on retrouve Gaby et notre coloc de CouchSurfeurs avec un couple d’Argentin (Fabio et Lucia). Tout est plus ou moins prêt pour le mariage de Ricardo (frère de Gaby) et Natasha….sauf nous ! Evidemment, on voyage à l’arrache et ça va être compliqué de s’habiller. Pour Justine, niquel …Gaby lui ... Lire la suite

 
20/08/2012 | Riobamba | 0 commentaire

RIOBAMBA 2

Après ce beau mariage, on retourne là où on s’était arrêté : Riobamba pour aller voir le plus haut volcan du monde, le Chimborazo ! Volcan qui culmine à 6300 m. Et qui correspond au plus haut sommet du monde si on calcule à partir du noyau de la terre. Va-t-on l’escalader !??? Eheh^^, la réponse est ... Lire la suite

 
05/09/2012 | cuenca | 0 commentaire

CUENCA

Après quelques bonnes heures de bus dans un paysage montagnard extra, surtout pour le coucher du soleil, on arrive à Cuenca. Dans cette grande ville, obligé, on a un couch ! Renseignements pris, taxi qui nous perd, on finit par arriver chez l’ami Joakin. Superbe maisonnette dans un mini lotissement fermé. Tout est beau et bien équipé ... Lire la suite

 
05/09/2012 | Macas | 0 commentaire

MACAS

Macas, retour dans l’Amazonie, plus communément appelé « El Oriente » mais côté Equateur. On arrive en début de soirée et bizarrement bah c’est qu’il ne fait pas ultra chaud, ni humide. Bref, à notre habitude, on recherche un petit hôtel qui fera l’affaire. 2-3 suffisent, on comprend que pour une ... Lire la suite

 
09/09/2012 | puyo | 1 commentaire

PUYO et la communauté Tawasap

Puyo, petite ville de l’Oriente où l’on trouve un couch assez rapidement. Nous arrivons en début de soirée et allons manger trankilou, histoire de se remplir le bidon :) Nous prenons contact avec Yuankan, qui nous informe qu’il n’est pas dispo ce soir. Bon bah ok, ce sera l’hôtel pour ce soir ! On ne va pas chercher très loin, ... Lire la suite

 
12/09/2012 | tena | 0 commentaire

TENA

Après ces superbes, incroyables, ressourcantes semaines dans notre communauté Shuar, quoi de mieux que de profiter encore un peu de cette Selva verdoyante. Ah bah… quand on aime, on continue ! C’est donc, avec beaucoup de chagrin que l’on quitte Puyo pour Tena, un peu plus au nord. Depuis deux semaines, on sait que l’on est attendu chez une couch ... Lire la suite

 
12/09/2012 | | 0 commentaire

PAPALLACTA et ses thermes

Les 2 chiliennes,  Justine et Rémy partons à Papallacta rejoindre Gaby (eh oui….elle est en repos !). On arrive en début de soirée. Gaby, déjà arrivée, a réservé une chambre pour Elle et Rémy…sans trop chercher (tout est noir dans ce bled, elle a pas voulu aller plus loin toute seule) ... Lire la suite

 
13/09/2012 | Quito | 0 commentaire

QUITO fin...

Tous de retour à Quito, on se retrouve à 9 dans la « Gaby-coloc’os ». On est au max…..il rentre plus personne là. On retrouve notre couple d’argentins préférés Lucia et Fabio (non non, ils ne sont toujours pas partis. La vente d’artisanat et la musique ça fonctionne pas trop mal, alors ils profitent), ... Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Mes photos

© 2018 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil